L’histoire du Syndicat Général du BTP Savoie

C’est grâce aux hommes et aux femmes que le territoire savoyard est tel qu’il est de nos jours. La complexité de la région, les projets innovants et courageux ont permis le désenclavement et le développement de la Savoie.

Malgré de nombreuses crises, l’engagement et le combat sans relâche des entrepreneurs ont permis de bâtir les fondations d’une organisation solide.

Les professionnels des Travaux Publics ont travaillé sur le développement des chemins de fer jusqu’en 1914. La réalisation d’ouvrages comme le tunnel ferroviaire du Mont Cenis, a permis une meilleure circulation dans le département mais le territoire reste encore difficile d’accès. La circulation entre les vallées et les villages de montagne doit continuer à s’améliorer. Pour cela, plusieurs cols ont été franchis comme celui du Galibier en 1880, celui des Aravis en 1897 ou encore l’Iseran en 1937.Après la guerre, la reconstruction d’habitations a été la priorité de la Savoie. Beaucoup de chantiers ont vu le jour en Maurienne et en Tarentaise. Le département a donc eu la bonne idée de miser sur le développement de l’économie touristique. La 1 ère station à voir le jour est Courchevel en 1945. Le plan Neige marque le début d’une longue série de construction avec la création de 8 stations de 1950 à 1975.

A cette époque, l’isolement de la Savoie reste encore un frein au développement économique et touristique. Des projets comme le tunnel routier du Fréjus et l’autoroute Lyon-Chambéry vont enfin permettre une ouverture sur le plan national. L’arrivée des Jeux Olympiques d’Albertville en 1992, a aussi permis de créer une nouvelle renommée, des nouvelles infrastructures au sein du territoire savoyard.

La réalisation de grands travaux comme la liaison Lyon-Turin, permet à la Savoie de continuer son développement vers un avenir d’ouverture.

Notre devise

« Bâtissons l’avenir »

Chronologie