ECO SAVOIE MONT BLANC – 7 Décembre 2018

Article paru vendredi 7 décembre dans ECO SAVOIE MONT BLANC

Extrait

Divergences en Savoie

Si la fédération FFB-BTP 73 est sur la même ligne que le BTP 74, ce n’est pas le cas de l’autonome BTP Savoie (exclue de la FFB en 2017). Plutôt confiant sur la capacité du gouvernement à prendre en compte la spécificité des « marchés en cours », René Chevalier estimait (à la veille de l’annonce du report des mesures) que « pour le plus long terme, c’est la responsabilité du chef d’entreprise de fixer ses prix en tenant compte de ses contraintes.»

En outre, il ne craignait pas la chute des commandes car « les besoins sont là : il faudra bien y faire face. Et puis, ces dix dernières années, les collectivités ont été les grandes gagnantes au niveau des prix, alors elles peuvent faire face à une petite hausse.»

L’entrepreneur savoyard rappelait aussi qu’ « une grande partie de la transition énergétique va revenir au BTP : rénovation des bâtiments, nouvelles infrastructures de transport…». Et que cette marche vers la transition devrait également » pousser les fabricants à proposer d’autres motorisations et des engins moins gourmands ».

Enfin, sur la forme, René Chevalier avait « l’impression qu’il y a dans la mobilisation actuelle du BTP comme une tentative de récupération de la grogne ambiante ».